Rencontre avec Pierre Dardot et Christian Laval

Présentation et discussion du livre
La nouvelle raison du monde

Rencontre avec les auteurs, Pierre Dardot et Christian Laval
Lundi 18 mai 2009, 21h

Amphi de la CMME, 100 rue de la Sante, 75014

   De nombreux psychiatres et psychanalystes font désormais référence aux effets de la modernité sur les modes de subjectivité, reprenant souvent l’hypothèse de « nouvelles pathologies » qui en seraient la signature probante. Encore convient-il au préalable de s’entendre sur ce que l’on désigne du nom de modernité — ou postmodernité, ou hyper modernité.

  L’ouvrage que l’on présentera ici réalise une somme novatrice dans le champ des analyses critiques du libéralisme, prolongeant certaines propositions du séminaire de Foucault des années 77-79. Le néolibéralisme, dont il est convenu désormais de faire le procès du fait de la crise, n’est pas comme on le dit souvent le règne d’une sorte de folie du marché généralisé.

  Loin d’être soumis a la loi naturelle du « laisser faire », et de « la main invisible », il est la mise en œuvre d’une logique volontariste de construction du marché et d’une production de sujets, entrepreneurs d’eux-mêmes ».

  II s’impose comme nouvelle rationalité, comme nouveau discours capitaliste, dont les effets sur les sujets ne sont pas contingents ou secondaires mais font partie d’un nouveau mode de gouvernement des hommes.

  Ce livre nous semble faire date, par son ambition et son orientation. II clarifie considérablement les enjeux et permet de poser a nouveaux frais la question des modes de subjectivation contemporains.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*